Une ficalité avantageuse

 

 

La fiscalité du PERP


La fiscalité du PERP est avantageuse. Les versements effectués sont déductible du revenu imposable, dans une certaine limite.
Pour les personnes actives, la déduction maximale est fixée à 10 % des revenus d'activité de l'année précédente et 8 fois le plafond annuel de la Sécurité sociale. Le plafond est donc fixé à 10 % de 8 fois 29.712 euros. Soit 23.769 euros de déduction maximale pour cette année.

L'avantage fiscal sera d'autant plus élevé pour les contribuables situé dans les plus hautes tranches d'imposition. Ainsi, pour 10.000 euros investis, un contribuable imposé dans la tranche de 48,09 % réalisera un gain d'impôt de 4.809 euros, alors que l'économie ne sera que de 1.914 euros si le particulier se situe dans la tranche à 19,14 %.

Il n'en demeure pas moins qu'une disposition spécifique a été prévue Pour les personnes faiblement imposées, il existe une déduction spécifique spéciale fixée à 10 % du plafond de la Sécurité sociale, soit 3.218 euros pour 2007.

Enfin, les versements sur le PERP sont exonérés de prélèvements sociaux (type CSG et CRDS) et les sommes versées n'entrent pas dans l'assiette de calcul de l'ISF, l'impôt de solidarité sur la fortune.