Assurance vie : les frais de gestion

 

 

Les Frais de gestion des assurances vies


Tous les contrats d'assurance-vie comportent des frais. Ceux-ci sont différents d'une compagnie à l'autre. Il est donc important de regrader les frais de gestion avant de choisir une assurance vie.

Ces frais servent à rémunérer l'assureur pour les services qu'il propose ( relevés de comptes réguliers; l'accès à son contrat via internet...)

Frais de gestion :


Ces frais sont pris, lors de la capitalisation annuelle, sur les intérêts générés par le fonds. Sur les contrats multisupport, les frais de gestion sont, soit prélevés sur la valeur de la part, soit prélevés sur le nombre de parts. Ils sont plus élevés sur les contrats multisupport que sur les fonds en euros.
A noter, toutefois, que les rémunérations des différents fonds sont communiquées en net. Vous pouvez donc comparer plusieurs assurances vie sans vous préoccuper de ces frais.

Frais de versement :

L'assureur prend un pourcentage sur chaque versement. Son taux varie entre 0 et 5%. Les taux les plus élevés sont souvent négociables.

Les frais précomptés :

Au lieu de prendre un pourcentage de frais sur chaque versement, le contrat prévoit que les premiers versements ne sont que des frais précomptés (par exemple : la premières année), et les suivants, que des versements bruts (sans frais). Si le contrat va jusqu'à son terme, pas de surprise. Si vous souhaitez rompre le contrat avant un ans, votre capital acquis est nul. A noter que la loi a rendu obligatoire la présence dans le contrat d'un tableau présentant les valeurs de rachat futures.


Toute opération de gestion, même si elle n'est pas mentionnée ci-dessus, peut donner lieu à des frais de gestions annexes ou à des pénalités.